Les prescriptions techniques et les filières existantes

Une installation en assainissement non collectif doit se composer :

  • d’un collecteur de toutes les eaux sortant des maisons : eaux vannes et eaux ménagères ;
  • d'un prétraitement permettant de récupérer les matières grossières par décantation ;
  • d'une filière de traitement servant à assainir les eaux usées ;
  • d'un système de ventilation composé d'une ventilation primaire, piquée sur la canalisation de chute d’eau des toilettes, et d'une ventilation secondaire, connectée sur la canalisation de sortie du prétraitement. Ce système de ventilation permet :
    • d'apporter de l'oxygène aux bactéries qui dégradent la matière organique ;
    • de restreindre les risques de nuisances olfactives ;
    • d'éviter la concentration de sulfure d'hydrogène (H2S) : gaz produit lors de la dégradation de la matière organique corrodant le béton et pouvant être mortel en grande concentration.

Quelques règles à suivre...

Le dispositif de traitement doit se situer :

  • à plus de 3 m des limites de propriété (ou à 10 m en cas de rupture de pente) ;
  • à plus de 3 m de la végétation ;
  • à plus de 5 m d'un bâti ;
  • à plus de 35 m d'une source, d'un puits et d'un captage d’eau destiné à la consommation humaine et déclaré en mairie.

Il convient également de respecter les préconisations suivantes :

  • disposer d’un système de collecte, de prétraitement, de traitement et de ventilation (cf. ci-dessus) ;
  • aucun stockage de charge lourde sur ou à proximité immédiate des ouvrages (bois, cabanon, passage ou stationnement de véhicules, etc.) ;
  • maintenir accessible les regards d'accès des différents ouvrages et en bon état (hermétique) ;
  • les eaux pluviales, de ruissellement, etc. ne doivent en aucun cas être raccordées sur la filière ANC.

schema d'un assainissement non collectif

Les différentes filières

Le choix de la filière dépend de la nature du sol. Aussi, la première phase de la réhabilitation consiste en une étude géopédologique permettant d’orienter le choix de la filière parmi les différentes reconnues ou agréées par l’Etat.

Il existe trois types de filières :

  • les filières non drainées ;
  • les filières drainées réservées aux sols imperméables, et préconisées au cas par cas ;
  • les filières agréées par les Ministères de l'Ecologie, du Développement Durable, de l'Energie et des Affaires Sociales et de la Santé.

Filtre à sable vertical non drainé
Les filières non drainées

  • Les tranchées d’épandage

Le système est mis en place lorsque le sol a une tendance sableuse, donc favorable à l’épuration et à la dispersion des effluents.

Il s’agit de tranchées remplies avec du gravier spécifique dans lesquelles sont disposés les tuyaux d’épandage.

  • Le filtre à sable verticaux non drainés

Ce système est utilisé lorsque le sol est trop sableux et ne permet donc pas la mise en place de tranchées d’épandage du fait de l’effritement des parois.

Un pavé de sol est décaissé et remplacé par du gravier spécifique sur lequel sont disposés les tuyaux d’épandage.

Filtre à sable vertical drainé
Les filières drainées

  • Le filtre à sable verticaux drainés

Il est préconisé pour un sol imperméable ne permettant pas aux effluents traités de s'infiltrer. Son fonctionnement est similaire au filtre à sable vertical non drainé.

Le sable, disposé pour remplacer le sol d’origine, est le support des bactéries permettant l’épuration. L’eau passe dans le filtre et est récupérée par des drains par percolation.

  • Le lit à massif de zéolithe

C'est un système compact idéal pour les petits espaces : surface minimale nécessaire = 5m². Il doit être précédé d'une fosse septique toutes eaux d'au moins 5m3 et pour une habitation de moins de 5 pièces principales.

Cette filière peut être implantée quelle que soit la nature du sol. Les effluents traités sont drainés en fond de lit vers un exutoire en milieu superficiel pouvant être un cours d'eau, une tranchée de dispersion, un fossé, etc.

Filière agréée Filtre planté
Les Filières agréées

Au nombre de 4, il s'agit :

  • des massifs filtrants compacts ;
  • des massifs filtrants plantés (avec ou sans fosse) ;
  • des micro-stations à culture libre ;
  • des micro-stations à culture fixée.
À voir aussi...
Le SPANC
Tout savoir sur le Service Public d'Assainissement Non Collectif
Lire la suite
Les contrôles
Les missions du SPANC Eyrieux Clair...
Lire la suite
Entretenir son ANC
Des conseils d'entretien pour votre ANC
Lire la suite