Retour à l'accueil du Syndicat Mixte de l'Eyrieux Clair

Les missions / Le SPANC / Filières de traitement

RECHERCHE

Les différentes filières

Les ouvrages non conformes avec risques (Priorité 1) doivent être mis en conformité dans les 4 ans après réception du rapport de diagnostic. Ce délai peut-être réduit à 1 an lorsque le diagnostic a été réalisé pour la vente d’un bien immobilier.

L'objectif de la réhabilitation des installations obsolètes ou inexistantes, est de veiller à la protection de l’environnement et de la sécurité publique.

Le choix de la filière dépend de la nature du sol. Aussi, la première phase de la réhabilitation consiste en une étude géopédologique1 permettant d’orienter le choix de la filière parmi les différentes reconnues ou agréées par l’Etat.

Il existe trois types de filières :

- les filières non drainées

- les filières drainées réservées aux sols imperméables, et préconisées au cas par cas.

Chacune des filières présentées doit être précédée d’un dispositif de prétraitement (fosse septique, fosse toutes eaux, bac à graisses, etc.).

- les filières agréées par les Ministères de l'Ecologie, du Développement Durable, de l'Energie et des Affaires Sociales et de la Santé.


1. Les filières non drainées

1.1. Les tranchées d’épandage

Le système est mis en place lorsque le sol a une tendance sableuse, donc favorable à l’épuration et à la dispersion des effluents.

Description : il s’agit de tranchées remplies avec du gravier spécifique dans lesquelles sont disposés des tuyaux d’épandage.


tranchhes epandages

Tranchées d’épandage (source : Les allées de France)


1.2. Les filtres à sable verticaux non drainés

Ce système est utilisé lorsque le sol est trop sableux et ne permet donc pas la mise en place de tranchées d’épandage, du fait de l’effritement des parois.

Description : un pavé de sol est décaissé, puis remplacé par du gravier spécifique sur lequel on dispose des tuyaux d’épandage.


tranchees

Filtre à sable vertical non drainé (source : Les allées de France)


2. Les filières drainées

Une filière drainée est composée d’un dispositif de prétraitement et d’un traitement type filtre à sable vertical drainé ou lit à massif de zéolithe.

L'exutoire privilégié est une tranchée de dispersion (appelée aussi de dissipation, d'infiltration). Lorsque ce n'est pas possible, il est envisageable de rejeter dans un puits d'infiltration ou en milieu superficiel (cours d'eau, réseau EP, fossé) à condition d’obtenir les accords au préalable (propriétaire(s), commune, département, etc.).

2.1. Les filtres à sable verticaux drainés

Le filtre à sable vertical drainé, ressemble beaucoup au filtre à sable vertical non drainé, néanmoins, il est préconisé lorsque le sol est imperméable et qu’il ne permet pas aux effluents traités de s’infiltrer dans le sous sol.

Le sable, disposé pour remplacer le sol d’origine, est le support des bactéries permettant l’épuration. L’eau passe dans le filtre et est récupérée par des drains par percolation.

fsable vertical draine

Filtre à sable vertical drainé (source : brentreprise)


2.2. Les lits à massif de zéolithe

Le lit à massif de zéolithe est un système compact permettant de faire face au manque de place significatif de la parcelle. La surface nécessaire minimum est de 5m².

Cette filière peut être implantée quelle que soit la nature du sol. Les effluents traités sont drainés en fond de lit vers un exutoire en milieu superficiel pouvant être un cours d'eau, une tranchée de dispersion, un fossé, etc.

Ce système doit être précédé d'une fosse septique toutes eaux d'au moins 5m3 et il ne peut être utilisé pour une habitation de plus de 5 pièces principales.

lit massif zeolite

Lit à massif de zéolithe (source : Parc Grands Causses)


3. Les Filières agréées

Au nombre de 4, il sagit :
  • des massifs filtrants compacts
  • des massifs filtrants plantés (avec ou sans fosse)
  • des micro-stations à culture libre
  • des micro-stations à culture fixée

Pour plus de renseignements, rendez-vous sur le site du gouvernement

 

4. Les toilettes sèches

Il s'agit d'un système ne nécessitant pas d'apport d'eau de dilution ou de transport.

Elles peuvent se présenter sous différentes formes et se caractérisent par divers critères (volume de la cuve de stokage, séparation urines/fécès, etc.).

Elles sont autorisées à condition qu'elles ne génèrent aucune nuisance ou pollution.

L'utilisation de toilettes sèches doit être associée à une filière de traitement des eaux ménagères.

Pour plus de renseignements, rendez-vous sur le site du gouvernement

 

Retour haut de page

1 Liste non exhaustive de bureaux d'études disponible au syndicat.