Retour à l'accueil du Syndicat Mixte de l'Eyrieux Clair

RECHERCHE

Schéma de cohérence des activités de découverte de la rivière

Les objectifs

Cette étude préalable doit permettre de définir les actions à mettre en œuvre pour valoriser et promouvoir les rivières des bassins de l’Eyrieux, de l’Embroye et du Turzon.

Elle s’attachera à définir un programme de valorisation paysagère et d’aménagements touristiques ou de loisirs, en considérant l’ensemble des projets locaux en terme de sentiers, d’aires de détente, de valorisation du petit patrimoine hydraulique, de points d’observation en bordure de cours d’eau.

Les résultats

A l'issue de l'étude, 5 unités paysagères se dégagent :

  • Les Boutières : vallées profondes et boisées où coulent la Dorne, le Talaron, la Glueyre, l'Auzène, le Boyon et l'Eyrieux
  • Le secteur des Sucs : territoire de grands espaces avec les Monts Gerbier de Jonc, du Mézenc et d'autres sucs, au pied desquels prennent naissance la Rimande, la Saliouse, l'Eysse et la Dorne
  • Le pays de St Agrève : plateau d'altitude où prennent naissance, dans les tourbières, l'Eyrieux et l'Aygueneyre
  • Le plateau de Vernoux : territoire vallonné et agricole, où coulent la Dunière et le Glo
  • Les vallons rhodaniens de l'Embroye et du Turzon.

Les paysages de la vallée de l'Eyrieux sont bien préservés, peu marqués par les infrastructures et l'urbanisation, avec des caractéristiques fortes : terrasses, méandres jardinés, gorges sauvages, ouvrages hydrauliques, moulinages, châtaigneraies, landes, prairies d'altitudes, tourbières, etc.

Toutefois, certains secteurs subissent une pression urbaine et touristique localisée tendant vers une disparition des structures traditionnelles, une banalisation du paysage, un étalement urbain, etc.

La déprise agricole laisse également apparaître la forêt, au détriment des anciennes terrasses cultivées, se traduisant par une fermeture des milieux.

Ces unités paysagères sont également caractérisés par des milieux naturels riches, tant au niveau faunistique que floristique, un patrimoine bâti remarquable, avec de nombreux ouvrages d'art (ponts, viaducs, etc.), moulinages, béalières, etc.

En découle un schéma d'orientation...

  • Pour préserver les milieux naturels
  • Pour restaurer et valoriser les paysages et le patrimoine historique
  • Pour améliorer la visibilité et les possibilités de "fréquentation" des milieux aquatiques

... et de nombreuses actions

Les actions pouvant être portées par le Syndicat Eyrieux Clair seront inscrites dans le programme du 2nd Contrat de Rivière. Les autres pourront être réalisées par les maîtres d'ouvrage identifiés (collectivités, associations, etc.).


Téléchargez "LE RAPPORT DE SYNTHESE"

Retour vers "La valorisation"